23-24-25 AOÛT 2019 - DOMAINE NATIONAL DE SAINT-CLOUD / PARIS - FRANCE

Dotée d’un beau grain de voix soul à la Amy Winehouse, Celeste a affolé la scène anglaise en mars en sortant un merveilleux EP, « Lately », auquel participe le collectif Gotts Street Park.

Difficile de ne pas succomber au charme immédiat de ces cinq morceaux qui expriment une soul moderne, avec de jolis emprunts au hip-hop et au jazz. Il s’agit-là de son deuxième maxi, après avoir fait ses débuts avec The Milk and The Honey, EP publié sur Bank Holiday Records (le label lancé par Lily Allen). Fruit de l’union entre une mère britannique et un père jamaïcain (qu’elle a perdu à l’âge de seize ans et à qui elle a consacré une chanson bouleversante, Father’s Son), Celeste est née à Los Angeles mais elle vit depuis longtemps à Brighton. Pourtant, à l’entendre on jurerait que sa voix nous parvient du paradis.

CELESTE

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres