23-24-25 AOÛT 2019 - DOMAINE NATIONAL DE SAINT-CLOUD / PARIS - FRANCE

Même si on ne le souhaite à personne, une rupture amoureuse a parfois des conséquences positives - pour un artiste, cela peut même devenir une bénédiction, une source d’inspiration qui peut donner de très grandes œuvres.

C’est le cas du huitième album éponyme des Dirty Projectors, sorti l’an dernier. Leader visionnaire aux talents multiples (il a collaboré avec David Byrne, Joanna Newsom, Solange, Bombino…), David Longstreth y exorcise sa relation avec Amber Coffman, ex-membre du groupe. Ce trentenaire multi-instrumentiste s’appuie sur des samples sophistiqués et sur des sons R&B qui lorgnent vers le hip hop. Cette métamorphose spectaculaire s’apprécie aussi sur scène, quand d’autres musiciens se joignent à lui pour donner vie à ces nouveaux morceaux futuristes et à son répertoire luxuriant.

2018

Partager

Dirty Projectors

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres