Aller au contenu principal
Le mag'

Slowdive, Mac DeMarco et At The Drive In : vendredi, c'est jour de sorties

Slowdive, Mac DeMarco et At The Drive In : vendredi, c'est jour de sorties

05 Mai 2017

Ils seront tous à Rock en Seine, et ils sortent tous les trois leurs nouveaux albums aujourd’hui.

 

 

Mac DeMarco, le canadien déjanté, est de retour avec This Old Dog, son quatrième album.

 

 

Réinjecter un brin de fun et d’autodérision dans une scène rock parfois un peu trop sérieuse : c’est l’exploit de Mac DeMarco dès ses débuts en 2012. Depuis, ce Canadian a fait du slacker-rock sa spécialité, armé de riffs délavés, d’idées déglinguées et d’un sourire illuminé par des dents du bonheur. Récemment relocalisé à Los Angeles, Mac DeMarco s’est mis à la guitare acoustique et au synthé sur son nouvel album, This Old Dog, plus apaisé et lumineux que les précédents. En laissant entrer le soleil californien dans sa musique, ce surdoué charmant se penche autant sur le folk que sur le rock psychédélique et le soft rock. Il prend beaucoup de plaisir à jouer avec sa bande de copains, comme en témoignent ses concerts décontractés : l’antidote parfait au stress et à la morosité.

 

////////////////////////////

 

 

Le groupe shoegaze Slowdive sort également son nouvel album, également son quatrième, et le premier depuis 1995.

 

 

Le printemps 2017 fait éclore un projet qu’on n’osait plus espérer : le quatrième album de Slowdive, qui n’avait rien sorti depuis 1995. Devenu culte pour toute une génération, le groupe s’est formé à Reading en 1989 sous l’impulsion de deux amis d’enfance, Neil Halstead et Rachel Goswell. Figures de proue du shoegazing anglais, ils s’ouvrent à la dream pop et à l’ambient en collaborant avec Brian Eno. Mais leurs expérimentations se font submerger par la vague Britpop et ils baissent les bras en 1995 après la sortie de Pygmalion, chef d’œuvre sous-estimé. Après des projets parallèles (notamment Mojave 3), Slowdive se reforme en 2014 pour une poignée de concerts. Touchés par la ferveur du public et inspirés par ces retrouvailles, ils se mettent à travailler sur de nouveaux morceaux : le résultat prouve que cette longue attente en valait la peine.

 

////////////////////////////

 

 

Aujourd’hui enfin sort le nouvel album de At The Drive In, et leur premier depuis 2000.

 

 

Début décembre, les Texans d’At The Drive-In nous ont offert un double cadeau de Noël avant l’heure : un nouveau morceau sauvage et l’annonce qu’ils sortiraient en 2017 un nouvel album. Intitulé in•ter a•li•a et prévu pour mai, ce quatrième brûlot sonne les retrouvailles avec ces musiciens cultes, trop créatifs pour se satisfaire de générer la nostalgie. Devenus quadras mais toujours survoltés, ils donneront ainsi une suite au dévastateur Relationship of Command, éruption volcanique qui a tout balayé sur son passage en l’an 2000, histoire de bien commencer le nouveau millénaire. Servi par une urgence punk, un songwriting complexe et des rythmes épileptiques, leur post-hardcore maléfique provoque en concert des montées d’adrénaline incomparables, en exclusivité française à Rock en Seine cet été.