Aller au contenu principal
Le mag'

Baiser Mortel : le projet fou de Lala &ce

Baiser Mortel : le projet fou de Lala &ce

15 Juil 2022

A 27 ans, une jeune femme réécrit les règles du rap français. Son pseudo : Lala &ce, à prononcer Lala Ace, comme un ace au tennis (elle ne cache pas son admiration pour Serena Williams).

Originaire de Bron, près de Lyon, elle a vécu à Londres, à Paris, ou encore à Lisbonne. Nourrie de métissage, cette Franco-Ivoirienne a sorti début 2021 un premier album épatant, Everything Tasteful, qui a fait d’elle l’un des espoirs les plus fascinants de la scène rap hexagonale.

Ses atouts : un flow inné, une voix langoureuse, une volonté de ralentir la cadence pour renforcer la sensualité, une androgynie assumée, une fierté queer non dissimulée, une passion pour Nietzsche, ainsi qu’une facilité pour parler le langage du corps tout en s’adressant à nos cerveaux.

Jeu, set et match.

Mais ce n’est pas tout. L’année dernière, l’artiste a mené un bien un projet pour le moins surprenant.

Un spectacle inédit, une production associant les Français Low Jack, compositeur et metteur en scène, Lala &ce, à la chorégraphe argentine Cecilia Bengolea. Baiser Mortel est une création originale mêlant ballet, folklores urbains et sound-art. Elle s’inspire des formats de la comédie musicale, de la danse théâtrale et du soap opera.

Le film Death Takes a Holiday (1934) de Mitchell Leisen, dans lequel la Mort décide de passer trois jours chez les vivants, a nourri l’écriture du spectacle Baiser Mortel. La rappeuse Lala &ce incarne « la Mort », personnage principal que le spectateur suit dans ses récits spirituels et amoureux, entre aventures et rivalités, désir et rejet.

Lala &ce sera présente à Rock en Seine le 27 août 2022, le même jour que Tame Impala, The Blaze et Jamie XX. Les places sont en vente, ne tardez pas !