Aller au contenu principal
Le mag'

C'est quoi etre un crew ? Reponse(s) avec Going Forward

C'est quoi être un crew ? Réponse(s) avec Going Forward

12 Oct 2022

Ils sont quatre, ils sont jeunes et après maintes tentatives, ils se sont enfin trouvés. Samuel à la guitare, Maxime à la basse, Apollinaire à la batterie et Matt au chant et à la guitare rythmique forment – enfin ! – Going Forward.

C’est quoi être un crew ?

Nous c’est la musique qui nous réunit. On partage la même passion et surtout les mêmes objectifs. Dès lors où on a réussi à se retrouver tous ensemble, dès la première répet, ça a fonctionné.

Et quand vous faites du son, vous regardez tous dans la même direction ?

On a même pas eu besoin de se mettre d’accord, ni jusqu’où on voulait aller… C’est à dire au moins jusqu’à Rock en Seine. Et on est potes en plus, ça aide.

Vous étiez des potes ou vous l’êtes devenus ?

Apollinaire : Matt était mon surveillant de lycée et on a discuté de musique, il m’a dit qu’il montait un groupe, ça s’est vite fait !

Matt : Il a pas eu le choix sinon je le collais.

Maxime : J’ai rencontré Matt en soirée, il a vu que je jouais bien de la basse et pareil il m’a alpagué et j’ai dit let’s go !
Samuel : Moi j’ai répondu à une annonce, genre un Tinder pour les musiciens. Ils m’ont pécho quoi !

Matt : Le groupe existe depuis un an et demi, deux ans mais tout le line up a changé. Certains sont partis, d’autres se sont faits virer… Trouver la bonne formation, c’est super long.

Mais alors si l’un d’entre vous arrive avec une idée pour un son et que les autres ne sont pas d’accord, ça se joue comment ?

Ça arrive souvent mais on se prive pas de dire que c’est de la merde ! Toutes les idées ne sont pas bonnes à prendre. En fait, trouver une direction artistique, c’est beaucoup de propositions pour trouver la bonne. On hésite pas à se poser des questions, on expérimente jusqu’à trouver ce qui sonne bien et ce qui ambiance.

Comment on est un bon membre d’un groupe ?

Tu sais pas si tu es un bon membre mais tu sais quand t’es un mauvais. Dès lors que tu te poses pas la question, c’est que tu es un bon. Si tu te sens pas à ta place, c’est que ça marche pas. Et puis, il faut canaliser son ego, on arrive surtout à s’écouter. C’est comme une relation, il faut communiquer, dire ce qui ne va pas. Il faut aussi garder un espace privé, pas tout se confier, garder une distance, prendre du temps pour soi.

Comment on fait pour rentrer dans votre crew ?

C’est compliqué parce qu’on est au complet ! Blague à part, on s’est posé la question récemment d’intégrer un cinquième membre mais en fait, il n’y a pas de raison puisque ça marche bien comme ça et on avance. On pourrait imaginer un membre supplémentaire en studio pour jouer du synthé. On est assez occupés nous !

Propos recueillis par Sarah Koskievic

Photos : Olivier Hoffschir