Aller au contenu principal
Le mag'

Colin Greenwood (Radiohead) et Tamino passent des nuits Indigo

Colin Greenwood (Radiohead) et Tamino passent des nuits Indigo

17 Avr 2018

Impossible de ne pas penser à Jeff Buckley en découvrant ce jeune homme ténébreux, lui aussi touché par la grâce. Une beauté troublante, une guitare aux arpèges délicats et une voix de haute voltige sont ses atouts les plus ravageurs, mais son parcours le différencie du regretté songwriter américain.

Basé à Anvers, Tamino-Amir Moharam Fouad a un père égyptien (lui-même fils d’un acteur et musicien de renom) et une mère flamande (qui lui a donné le même prénom que le prince dans l’opéra de Mozart La Flûte Enchantée). Cette double nationalité irrigue sa musique, mais Tamino trouve aussi ses inspirations ailleurs – notamment chez Edith Piaf, Tom Waits, Leonard Cohen… Interprète habité, il en tire des chansons magnétiques et fiévreuses, où les nuages noirs se dissipent parfois pour des envolées célestes sublimes.

Sorti en mai 2017 sur son premier EP, le morceau Indigo Night bénéficie aujourd’hui d’une nouvelle version avec un invité de marque : rien de moins que le bassiste de Radiohead. Ce morceau sera présent sur Habibi, prochain EP de Tamino, dispo le 4 mai.

 

 

Tamino, et tant d’autres, seront présents au festival Rock en Seine, les 24/25/26 août 2018 au Domaine National de Saint Cloud, aux portes de Paris.