23-24-25 AOÛT 2019 - DOMAINE NATIONAL DE SAINT-CLOUD / PARIS - FRANCE

LE MAG

Dans l’ADN de The Murder Capital

mag

Le 17 Août

Il y a quelque chose de sauvage, presque dangereux, chez ces mecs là. Nous le savons, depuis la toute première écoute. 

Ce morceau s’appelait More Is Less, le genre de brûlot post-punk urgent et crucial qui s’épanouit particulièrement bien en concert. C’est là qu’on a entendu pour la première fois le timbre rocailleux de James McGovern, leader enragé de ce quintet irlandais. Chez eux, à Dublin, ces cinq musiciens se sont déjà construit une solide réputation sur scène. En attendant la tornade prévue à Rock en Seine, on peut écouter leur premier album, tout juste disponible. Il se nomme When I Have Fears. Dix titres, dix bombes.

Qu’ils jouent en tête d’affiche ou en première partie de Slaves, Shame ou encore Fontaines D.C., The Murder Capital déclenchent des réactions instantanées. Comme eux, ils sont bruitistes, exigeants, sans compromis. Comme eux, ils ont des choses à dire, ou plutôt à hurler. Leur punk n’est pas qu’une affaire de pogo, mais également de conscience.

Le site Sound Of Brit écrit ceci à leur sujet : “Guitares, basse et batterie permettent de créer une ambiance implacable et anxiogène, sur laquelle la voix de James McGovern, ténébreuse, majestueuse, achève de créer une univers apocalyptique qui nous chope par le col et nous envoie valser sans ménagement”. Et si cela vous fait également penser à Joy Division, c’est normal : il s’agit là d’une influence bien assumée.

The Irish Times les désigne comme « le meilleur groupe rock new irlandais » et le NME les place parmi leurs « 100 nouveaux artistes essentiels de 2019 ». Déjà un beau CV donc, auquel nous pouvons ajouter une collaboration ambitieuse : dès leur premier single, Feeling Fades, ils ont choisi d’être produit par Flood (Foals, PJ Harvey, Depeche Mode), via leur propre label Human Season Records. Un grand nom.

Les foux furieux de The Murder Capital seront sur la scène Firestone le dimanche 25 août, le même jour donc que Foals, Royal Blood, Aphex Twin, et bien d’autres. 


A lire aussi

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres