Aller au contenu principal
Le mag'

Faites connaissance, en sons et en clips, avec Crystal Murray

Faites connaissance, en sons et en clips, avec Crystal Murray

28 Fév 2022

2022 sera une année charnière pour Crystal Murray : non seulement la chanteuse franco-américaine fêtera son vingtième anniversaire, mais elle va aussi sortir un nouvel ep, Twisted Bases (prévu pour le 11 février chez Because), qui fera suite à son merveilleux ep inaugural, I Was Wrong (2020). 

Fondatrice du label Spin Desire et membre du collectif féministe Gucci Gang, la Parisienne a grandi dans une famille où la musique était reine. Biberonnée à la soul, au funk et au jazz, elle en assimile les codes et y apporte des touches electro et trap dans ses propres compositions. 

Le résultat est à son image : audacieux, direct, d’une créativité sans bornes. Révélée par les morceaux Princess et After Ten, Crystal Murray scrute déjà l’horizon pour imaginer ce qui suivra dans sa discographie de meilleur espoir féminin.

Et bonne chance pour anticiper son prochain coup d’éclat. L’artiste, en effet, se refuse à penser en cases et en codes. Dans un entretien accordé à Numéro, elle s’exprime ainsi : “J’estime que ma génération a proposé une ouverture et une hybridation des genres, à laquelle les labels eux-mêmes n’étaient pas préparés. Nous refusons d’être rangés dans une boîte. Les plateformes de streaming devraient donc arrêter de classer les œuvres musicales par genres. Pourquoi m’enferme-t-on dans la case R’n’B/Soul ? Pourquoi parle-t-on de “musique de niche” ? De nombreux artistes en ont assez de ces catégorisations, à l’instar de Tyler, The Creator, l’un de mes artistes favoris. Je suis fascinée par son évolution : il a créé sa propre pop de toutes pièces”.

Une chose est certaine, l’artiste ne cessera de faire des sons, mais aussi, et peut-être surtout, des images. Ses clips font partie intégrante de son projet, ils sont ce qu’elle est. Au micro de La Vague Parallèle, elle raconte : “La Crystal dans la vraie vie a plein d’insécurités parce qu’elle a 19 ans et qu’elle doute, mais c’est vrai que les clips m’aident à m’assumer complètement : It’s like therapy ! Je laisse les insécurités de côté quand je fais ma musique, quand je suis sur scène. Quand je vois le clip de Too Much To Taste, je me dis : « I wanna be that girl! » Et tu décides un peu de ta personnalité, et tu le deviens bizarrement. Fake it ’till you make it !”. 

Crystal Murray sera en live à Rock en Seine 2022, et les places sont déjà en vente, alors ne traînez pas.