Aller au contenu principal
Le mag'

Il n'a que trois jours, mais le dernier single de Jorja Smith est deja un grand tube

Il n'a que trois jours, mais le dernier single de Jorja Smith est déjà un grand tube

19 Août 2019

Une pincée de Lauryn Hill, un soupçon de Rihanna, un zeste d’Amy Winehouse… Il en faudrait des comparatifs pour expliquer le talent de Jorja Smith, la chanteuse révélation de l’année.
L’anglaise d’origine jamaïcaine convoque la sensualité du RnB, l’insolence de la soul et des mélodies jazzy implacables pour un melting-pot musical de haute volée, lui promettant de devenir une des plus belles voix de ces dernières années. Le public ne s’y est pas trompé. La presse non plus. Alors sur son nouveau single, en collaboration avec Burna Boy (après avoir collaboré sur l’album African Giant de Burna Boy, ils remettent le couvert), n’est paru il n’y a que quelques jours, il est déjà, partout, salué comme un grand titre, un grand tube.
Le site de référence Booska P parle de « single d’été à la cadence douce mais rythmée composé par Cadenza et Izybeats. Une nouvelle réussite, idéale pour accompagner la fin d’été en douceur ». Interlude : « jambes huilées devant le ventilateur, petit plongeon dans la piscine et esthétique façon été londonien sous la tutelle de Amber Grace Johnson. Rajoutez à ça un titre frais et les rimes de Burna Boy et vous avez le cocktail parfait à siroter au bord de l’eau ».
Cerise sur la gâteau : chez Hypebeast, la réalisatrice du clip, Amber Grace Johnson, raconte les coulisses de la création :  » nous avons imaginé un film de nostalgique, avec vos souvenirs d’enfant en perte de vitesse. Jorja nous emmène faire un tour; prendre un bain de soleil sur le divan en plastique collant de sa grand-mère, courir autour de vrais amis, Sandra et Erin… Ce sentiment que le monde vous appartient et que les règles n’existent pas. Après cette collaboration, je me sens encore plus inspirée par son énergie, son sens artistique et sa présence ».

La révélation néo-soul de l’année viendra enchanter le Domaine de Saint-Cloud, samedi 24 août 2019.