23-24-25 AOÛT 2019 - DOMAINE NATIONAL DE SAINT-CLOUD / PARIS - FRANCE

LE MAG

Let’s Eat Grandma Double je(ux)

mag

Le 09 Sep

Amies d’enfance, Jenny Hollingworth et Rosa Walton ont grandi à Norwich en laissant libre cours à leur créativité.

En plus de construire des cabanes dans les arbres de leurs jardins, elles font de la musique ensemble depuis qu’elles ont 13 ans. Trois ans plus tard, en parallèle de leurs études, ces deux artistes précoces dévoilent un curieux premier album, I, Gemini, tout droit sorti d’un conte de fées pop expérimental. D’une complicité fusionnelle, les deux adolescentes sont aujourd’hui devenues des jeunes femmes de 20 ans, aussi excentriques que déterminées à poursuivre leur instinct musical.

Leur deuxième album, I’m All Ears (qui comporte Sophie et Faris Badwan en guests), affiche un virage vers une electro-pop synthétique, où leurs voix juvéniles portent des message plus matures.

Elles se ressemblent, elles se coupent la parole, difficile de dire qui est qui…

Pendant longtemps, vous avez laisser la presse et les fans croient que vous étiez soeurs et même jumelles ! Ça vous fait encore marrer de jouer là-dessus ?

Mais on est des jumelles (rires) ! On a grandi ensemble, on finit les phrases de l’autre… Qu’importe la génétique !

Ça vous aide dans la musique ?

Ça rend tout le processus bien plus simple parce qu’on a pas besoin d’expliquer la réflexion créative, on se connaît tellement bien ! À la fois, quand tu grandis au même endroit, dans le même environnement, tu as les mêmes perspectives… Ce serait impossible qu’on propose des choses diamétralement différentes puisqu’on vit tout ou presque à deux !

Vous avez pas peur que l’autre juge avec dureté ?

Je crois qu’on a jamais été dans cette situation mais si ça arrivait, on travaillerait ensemble pour trouver une solution et on éviterait de s »accabler. Comme dans une relation amoureuse… Même si nos visions musicales divergent parfois, on se respecte suffisamment pour ne pas laisser ça tout faire foirer.

Vous êtes très discrètes mais vous vous complétez parfaitement…

On est pas discrète, on est pudique. On est pas des rockstars qui cassons nos guitares. Sur scène, on est différente, on se complète aussi mais d’une autre manière. On peut montrer une autre facette de notre groupe, peut-être plus extravertie. Mais cette facette, quand on est toutes les deux, on la connait déjà.

Si vous n’aviez pas fondé un groupe ensemble, quel aurait été votre truc à vous ?

Rosa : On aurait sûrement été artistes dans un autre univers !

Jenny : On aurait fait un truc de glandeuses, qui demande pas trop d’énergie… Ou sauveteuses en mer mais juste pour être à la plage toute la journée.

Rosa : Psychologues ? On organiserait des thérapies de groupe !

Jenny : T’es folle ou quoi ? J’ai déjà pas le temps de m’occuper de mes propres névroses !

Propos recueillis par Sarah Koskievic


A lire aussi

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres