Aller au contenu principal
Le mag'

Dans l'iPod de... No Money Kids

Dans l'iPod de... No Money Kids

23 Août 2017

Avec Man Down, le morceau impeccable qui ouvre leur nouvel album (Hear The Silence, disponible depuis mars), ces deux Français mettent la barre très haut et déclarent d’emblée leurs intentions musicales : s’installer au carrefour entre blues et electro.
Ces Kids qui dégainent avec classe sont Félix Matschulat (guitare, chant) et JM Pelatan (basse, samples). Comme les Black Keys ou Hanni El Khatib, ils parviennent à fusionner un blues rêche et des effets electro modernes pour créer un ensemble cohérent, riche en testostérone et en sincérité.
Le duo a déjà un sacré palmarès à son actif : des chanson placées dans des films (Manipulations…), des séries (Goliath, Banshee…) et des défilés de mode. A chacun de leurs passages sur scène, ils comptent de nouveaux convertis dans leur paroisse déjà bien fréquentée.

 

 

Avant leur passage a Rock en Seine, JM Pelatan (Basse/Synthes/Machines) partage avec Le Mag ses trois titres du moment.

 

Oumou Sangaré : « N’diya Ni » de l’album « Worotan ».
Je craque pour ce genre de métrique, il y a tellement à apprendre, que je l’écoute presque tous les matins en ce moment.

 

 

Charlie Puth : “Attention” de l’album du même nom.
Là c’est surtout pour la technique son, le mixage drum/bass me donne envie de progresser encore sur mes mixs…

 

 

Kungs : “I feel So Bad” de l’album “Layers”
Une production que j’aime pour le choix des samples, des layers. A écouter fort pour mettre de bonne humeur le soir.

 

Et l’autre moitie du duo, Felix Matschulat (Chanteur/Guitariste), partage lui aussi ses coups de coeur :

 

« An illustration of loneliness (steeples in New York) » COURTNEY BARNETT
Elle me replonge dans mes élucubrations de jeunesse.

 

 

« Heart of a dog » THE KILLS
Un de mes meilleurs souvenirs de live lors de leur dernier passage à Paris.

 

 

« A storm is going to come » PIERS FACCINI
Parce que j’ai découvert cet album « two grains of sand » il y a peu et que sa poésie et ses harmonies ne me quittent plus.

 

 

SCÈNE ÎLE-DE-FRANCE
ven. 25 août, 20:00 > 20:30