Aller au contenu principal
Le mag'

Made In Danemark : cinq artistes danois a decouvrir

Made In Danemark : cinq artistes danois à découvrir

11 Avr 2017

Comme l’indique la voyelle nordique de son pseudo, MØ (Karen Marie Ørsted sur son passeport) vient du Danemark.

Elle s’exprime en anglais, la langue de Grimes et de Twin Shadow, sur ses chansons electro-pop incisives, qui soufflent le chaud et le froid à coups de synthés ensorcelants et de tempos minimalistes. Contrairement à d’autres popstars d’aujourd’hui, la møme signe elle-même sa musique et ses paroles, ce qui lui permet de les incarner avec une force de conviction rare. Micro en main et regard acier déterminé, elle arpente la scène en pimentant ses refrains de petites chorégraphies improvisées. Après avoir enchaîné les collaborations (Major Lazer, Iggy Azalea, DJ Snake…), elle lâche au compte-gouttes des avant-goûts prometteurs de son deuxième album, prévu pour cette année. Grand møment en perspective.

Revisez un peu votre danois en decouvrant ci-dessous cinq artistes en provenance, comme MO, du Danemark. L’occasion de jeter une oreille sur une scene trop peu mediatisee. En 2013, le site Green Room titrait : « Le grand Nord europeen peut-il sauver la pop ?« . On pense que oui.

////////////////////////////////////////////////

Younolovebunny

« Dans le labyrinthe des sorties lo-fi anonymes, de celles qui essayent de suivre tant bien que mal la frénésie productive d’un Ty Segall ou d’un Chad Vangaalen, la cassette de Younolovebunny dispose, à première vue, d’une durée de vie limitée entre les mains du jeune collectionneur. Pourtant, c’est bien à l’ombre du catalogue Not Not Fun que Calus Frolich a grandi, dans une ferme de la campagne danoise, écrivant ses chansons entre deux cochons et trois poules, tout en fomentant son évasion vers Copenhague » – The Drone

 

Kwamie Liv

« Ça fait un bout de temps qu’on vous parle de Kwamie Liv sur Nova : ici, ou encore . Mi-danoise mi-zambienne, la chanteuse évolue entre pop vaporeuse, R&B et electronica. C’est sensuel, c’est léger, et ça a tapé dans l’oeil de Gilles Peterson himself » – Radio Nova

Tina Dico

« Tina Dickow (née le 14 octobre 1974) est une des artistes les plus prisées sur le marché domestique. Sa musique a tout à fois des échos de Tracy Chapman, Leonard Cohen et Bob Dylan. Elle a à ce jour publié sept albums, dont le dernier, « Welcome Back Colour », de 27 chansons, réunit ses plus grands hits radiophoniques, de nouvelles compositions et de nouvelles versions d’enregistrements chéris du public » – Denmark.de

Iceage

« Alors que la patrie du design n’a pas spécialement de passif punk, c’est bien de Copenhague que vient Iceage, bande de fous furieux à peine adultes qui envoient un noise rock sale, abrasif et qui sent le bois tout juste brûlé. La hype commençant doucement à réaccepter la présence de guitares réellement distordues dans son cercle, Iceage est rapidement devenu un groupe culte » – Green Room

ojeRum

« Depuis Copenhague, le Danois øjeRum (c’est un pseudo, celui de Paw Grabowski) colle des images d’humains, plus ou moins récents et le plus souvent coupés au niveau du buste, sur des paysages issus de la nature la plus élémentaire. (…) Il y a là une fascination pour le collage surréaliste évident, et forcément, un rappel des oeuvres de ses plus glorieux prédécesseurs, Breton, Magritte, Duchamp et Prévert en tête » – Neoprisme