Aller au contenu principal
Le mag'

Mitty : deuxieme concert, premier festival !

Mitty : deuxième concert, premier festival !

24 Oct 2022

Mitty ? Derrière ce nom, se cachent Arthur et Simon, qui s’occupent de toute la partie composition et arrangement, tandis que Mitty chante et écrit. Leurs influences musicales majeures sont un mélange de FKJ, jorja smith et French 79. Et le groupe, gagnant du tremplin Première Seine, était à l’affiche de Rock en Seine cet été. Rencontre avec une chanteuse en pleine découverte.

Alors, ton Rock en Seine ?

“C’est génial. On a rencontré plein de gens, on est super bien accompagnés”. 

Conférences, interviews, concert évidemment… Tu avais prévu tout ça ? 

“On n’imaginait pas faire autant de choses en dehors du concert. On pensait jouer et partir, et on était déjà super contents (rires). Mais on a eu la chance de discuter avec beaucoup de monde, de rencontrer des professionnels, c’est passionnant. Je ne m’imaginais pas cela, mais je suis très heureuse”. 

Et le public, tu le sentais différent des autres ? 

“Ce n’est que mon deuxième concert, je ne vais pas te mentir. Mais le public, sous la tente, était incroyable. Certes, il y avait tous nos amis, mais aussi beaucoup de curieux, beaucoup plus que ce que j’imaginais”. 

Tu es dans l’euphorie, mais est-ce qu’il y a un peu de peur aussi ? 

“Oui, un peu. Les choses peuvent être intimidantes, évidemment. Mais c’est de la bonne peur, ça ne me paralyse pas du tout”. 

La suite, tu y penses différemment de ce que tu avais prévu ?

“Faire de la musique mon métier était un rêve, et ça l’est toujours. Mais ce rêve me semble désormais un peu plus accessible. Ce que je vis là, c’est ce que j’imaginais ne jamais être possible. Oui, ça va vite. C’est une belle accélération”. 

Les interviews, tu aimes ça ?

“J’ai été très stressé pendant une conférence, et la semaine dernière, on a fait un plateau télé, c’était difficile. Mais ça va de mieux en mieux, je suis plus à l’aise”. 

Et demain ?

“On a rencontré plein de programmateurs, on va rester en contact, faire évoluer le projet. Mais la suite immédiate, c’est de faire un album, on a commencé cet été, c’est très concret”. 

Le format album, ça te parle ?

“De plus en plus de jeunes artistes font des singles, des EP’s. Mais on a vraiment envie de faire cet album, qui sera un peu un album concept. Et pas de meilleur format que l’album pour réellement raconter une belle histoire”. 

Propos recueillis par Nico Prat

Photos : Victor Picon