Aller au contenu principal
Le mag'

Quand Liam Gallagher tapait des mains chez The Verve

Quand Liam Gallagher tapait des mains chez The Verve

23 Juil 2018

L’an dernier, la vidéo filmée dans sa loge où il expliquait devoir faire lui-même son thé était l’une des plus grosses rigolades de 2017.

Faut-il encore présenter cet enfant terrible du rock anglais ? A 45 ans, Liam Gallagher a déjà fait ses preuves depuis longtemps – depuis qu’il est devenu une star à la vitesse supersonique dans son Angleterre natale et à l’international, pendant la période Britpop.

Après une expérience avec Beady Eye suivie de plusieurs années dans le creux de la vague, l’ex-chanteur d’Oasis a fait sa réapparition il y a quelques mois sur As You Were, un premier album solo renversant. Sur scène, où il s’accompagne d’un excellent groupe pour interpréter des extraits de toute sa discographie (Oasis inclus), on l’a rarement vu aussi serein, drôle et gouailleur qu’en ce moment.

Mais le saviez-vous ? Liam Gallagher ne fut pas uniquement le chanteur d’Oasis et de Beady Eye. Non, il prête également sa voix, ou ses mains, à quelques uns de ses camarades.

On peut par exemple l’entendre sur le titre Scorpio Rising, de Death In Vegas.

 

 

Chez ses potes de The Verve, par deux fois, il fit également un bref passage en studio le temps de… Taper des mains (tout en apparaissant dans les choeurs pour le titre Come On).

 

 

 

 

Il fut également le chanteur de The Prodigy, le temps d’un titre, le fantastique Shoot Down (et c’est son frère qui joue de la basse).

 

 

Enfin, il est le co-auteur, avec John Squire (guitariste des Stone Roses), du titre « Love Me and Leave Me » des Seahorses.

 

 

Liam Gallagher, et bien d’autres, seront présents à Rock en Seine, les 24, 25 et 26 août aux portes de Paris !