Aller au contenu principal
Le mag'

Run The Jewels : branle-bas de combat

Run The Jewels : branle-bas de combat

10 Déc 2021

Accolé aux barrières, les fans ne sont venus que pour une chose: Run The Jewels. “RTJ, RTJ” hurlent-ils dans nos oreilles quelques minutes avant l’arrivée sur scène de El-P et Killer Mike, qui justement haranguent la foule avec les mêmes trois lettres hurlées à n’en plus pouvoir. Sobre dans son image mais extrêmement chargé dans son intention, le show du duo américain met tout le monde d’accord, à genoux.

Cette scène, voilà déjà dix années, ou presque, qu’elle se répète. Un concert de Run The Jewels n’est pas un concert, ou tout du moins, il est plus que cela. Une célébration, une ode à la masse, aux combattants de la fosse, à tous les énervés de la terre. RTJ donc, groupe de hip-hop américain, formé par le rappeur et producteur new-yorkais El-P et par le rappeur d’Atlanta Killer Mike en 2013. Ou peut-être bien une année plus tôt, puisque l’aventure a véritablement commencé pour les deux artistes lorsque El-P a produit en intégralité l’album R.A.P. Music de Killer Mike. 

Un duo donc, qui ne semblait, sur le papier, pas des plus évidents. Pourtant, en interview avec l’excellent site consacré au hip hop ABCDR Du Son, Killer Mike explique ainsi leur relation : “je suis devenu beaucoup plus discipliné grâce à El. Étant producteur, il est plus méthodique que moi. C’est quelque chose qui me manquait, et dont j’avais besoin. Mais il ne m’a pas seulement changé, il m’a fait grandir. Grandir dans ma volonté d’aller plus loin dans mon écriture”. Killer Mike, pourtant pas manchot (de son vrai nom Michael Santiago Render, il est fondateur du label Grind Time Official Records, a fait ses débuts sur la chanson « Snappin’ and Trappin », sur l’album Stankonia d’OutKast publié en 2000) a trouvé en El-P un alter ego, un coup de boost. 

El-P, de son côté, toujours dans l’ABCDR Du Son : “on se fait grandir mutuellement. Grâce à cette relation, chacune des idées de Mike devient une idée de Run the Jewels. Et c’est pareil pour moi : je commence à voir les choses avec les yeux de Mike, je commence à comprendre sa manière de penser, les choses qui le touchent, et tout ça vient influencer mes propres réflexions. Comme une vraie bonne amitié”. L’amitié, le maître mot ici, et tout ce qui va avec : la confiance, la possibilité de se mettre en danger, de se tromper sans peur, sans crainte et sans regret. Ainsi naissent les classiques. Ils en ont signé quatre, dont le dernier, RTJ 4, est paru l’année dernière. Un album qui observe le monde extérieur, l’effondrement de la société, des mentalités. Ils sont en colère. Tant mieux. 

Run The Jewels seront en concert exceptionnel à Rock en Seine, le mardi 30 août 2022, aux côtés de Rage Against The Machine, groupe de potes, mais aussi et surtout, partageant avec eux la même envie de retourner les esprits et les fosses. Cette journée sera importante. Il est donc important de prendre vos places dès maintenant !