Aller au contenu principal
Le mag'

Six questions a 0, de la selection Avant Seine 2016

Six questions à 0, de la sélection Avant Seine 2016

23 Août 2016

Parce qu’ils sont autant performers que spectateurs et qu’ils s’apprêtent à monter sur les scènes de Rock en Seine, les artistes du dispositif Avant-Seine partagent leurs expériences et leurs coups de cœur live du moment.

Quel est ton plus beau souvenir de concert en tant qu’artiste ?

« Il s’agit sûrement du concert de Syd Matters à l’Olympia. Pas forcément pour le concert en lui même dont je garde quand même un très bon souvenir mais surtout pour ce que cela représentait pour moi et pour nous. L’Olympia est une salle mythique et en y jouant, tu sens que ton entourage familial et amical change un peu de regard sur ce que tu fais. Ca légitime tout d’une certaine façon.

Avec O, je garde un merveilleux souvenir de notre concert à la Maroquinerie. C’est une salle que j’aime beaucoup, on a pu faire un set plus long que d’habitude et surtout, le public était super chaleureux ».

Quel est ton plus beau souvenir de concert en tant que spectateur cette fois ?

« Je me souviens très bien d’un concert des Dirty Projectors à La flèche d’or à Paris. J’étais venu assister à une soirée où plusieurs groupes jouaient et je venais découvrir sans m’être trop renseigné avant. Juste avant le début du concert, j’ai croisé une connaissance qui m’a dit beaucoup de bien de DP. Je me suis mis tout devant, le concert à commencer et j’ai pris une tornade dans la face ».

Quel concert/groupe ne veux-tu surtout pas rater le jour de ton passage ?

« J’aimerais beaucoup voir le concert de Sigur Ros. C’est un groupe dont j’ai mal suivi la carrière mais j’aime beaucoup ce qu’ils font. J’aimerais bien voir s’ils arrivent à créer quelque chose de magique sur une très grande scène. C’est toujours un défi pour ce genre de musique à priori pas prévue pour des grosses diffusions ».



Quel concert/groupe es-tu vexé de rater le jour de ton passage ?

« Je crois que je vais rater quasiment tout donc hors de question d’être vexé pour tel ou tel groupe manqué. J’accepte la règle du jeu. Quand tu joues dans ce genre de gros événement, tu dois faire de la promotion après ton concert, croiser untel et untel, te plier à quelques obligations, c’est difficile de se poser devant un concert ».

Pourquoi ton concert à ReS est immanquable selon toi ?

« Parce que des garçons et des filles seront topless dans le public ».

Copinage : quel groupe français voudrais-tu parrainer pour les Avant-Seine 2017 ?

« J’aimerais beaucoup que Halo Maud y joue l’année prochaine. J’ai la chance de participer à ce projet mené brillamment par Maud Nadal. Un premier album devrait voir le jour début 2017 et ce serait une bonne occasion de diffuser la bonne parole ».

Propos recueillis par Adrien Toffolet

Scène de l’Industrie
Samedi 27 août, à 17:05