Aller au contenu principal
Le mag'

Stromae ou l’art du happening

Stromae ou l’art du happening

11 Jan 2022

C’était dimanche soir, à la fin du JT de TF1. Stromae, invité exceptionnel, a répondu à une question d’Anne-Claire Coudray en chantant une de ses nouvelles chansons, L’Enfer, dans laquelle il parle de ses idées suicidaires. Un moment dingue. 

Un événement, et une performance. Le chanteur n’a jamais cessé de manier les deux, tout au long de sa carrière, faisant de sa vie des clips, de ses idées intimes des instants partagés. Souvenez-vous, c’était en 2013. L’artiste s’apprêtait à dévoiler son deuxième album, Racine Carrée. Lui vient alors une idée : déambuler dans les rues de Bruxelles, feindre l’ébriété, et laisser les passants capter la démarche fragile, avant de laisser ce qu’on appelle le buzz prendre forme. 

Une réussite qui donnera quelques semaines plus tard le clip de “Formidable”. 

2013 toujours. Stromae est sur le plateau du Grand Journal, et plutôt qu’une prestation live trop classique, opte, déjà, pour une interruption du plateau, conversant avec son double féminin le temps d’une chanson, “Tous Les Mêmes”. 

Et puis il y a, bien évidemment, ses clips. Nous vous parlions ici-même, il y a quelques semaines, de la qualité et du sous-texte de son petit dernier, “Santé”. Mais impossible de faire l’impasse sur ce qui reste encore à ce jour l’une de ses plus belles créations, la vidéo accompagnant le single “ave cesaria”. 

Stromae sera à l’affiche de l’édition 2022 de Rock en Seine, le dimanche 28 août. Les places sont déjà en vente !